BD Fantasy

In Real Life – Cory Doctorow et Jen Wang

14 octobre 2015

Ce livre stagnait dans ma WL depuis un moment, parce que j’avais beaucoup de mal à le trouver en bibliothèque ou en occasion. Et puis Sita a eu la gentillesse de me le prêter (en VO, s’il vous plait !) et je l’ai dé-vo-ré. J’ai tendance à croire que j’ai de la chance en ce moment, parce que j’aime toutes mes lectures : aucun abandon depuis quelques mois, et même plusieurs coup de coeur, ce qui est assez exceptionnel pour moi parce que j’octroie difficilement cette mention. Il faut vraiment que le livre me touche profondément, me fasse rire ou me bouleverse. C’est pourquoi je me DEVAIS (non, je n’exagère pas haha) de vous parler de cette petite pétite qu’est In real life.

In real life, c’est l’histoire d’Anda, une jeune américaine plutôt introvertie. Un jour, lors d’une rencontre organisée dans le cadre de l’école, une intervenante lui propose de tester Coarsegold, un jeu vidéo en ligne type monde ouvert qu’elle vient de créer. Ni une, ni deux, Anda se crée un compte sous le doux pseudonyme de Kalidestroyer et se retrouve propulsée un univers peuplé de créatures à combattre et d’items à récolter. Rapidement, elle se fait une amie, Serge, avec qui elle forme une puissante guilde. Mais sa rencontre avec Raymond, un adolescent chinois contraint de collecter des objets rares et de les revendre aux joueurs contre de l’argent réel pour subvenir à ses besoins « in real life », va tout changer…

Quand j’ai décidé de mettre ce « graphic novel » dans ma WL, j’avais vaguement lu le résumé mais il m’intéressait d’abord parce que 1. ça parlait de jeux vidéos et de nanas badass (il m’en faut si peu…) et 2. c’était BEAU. Du coup, je ne savais pas réellement à quoi m’attendre de la part de l’histoire et je dois avouer que j’ai été très agréablement surprise. D’une part, parce que rapidement, l’histoire prend un tournant très différent (vers le milieu du comic) et du coup, j’étais incapable de prévoir la fin : c’est une BD qui est tout, sauf attendue et j’ai beaucoup aimé me laisser transporter au gré des dessins. Ensuite, parce qu’elle parle de l’économie du jeu vidéo avec une facilité déconcertante : elle aborde un sujet complexe et globalement assez sérieux et pourtant les informations qu’elle apporte se comprennent très vite, tout en restant instructives. Elle ne creuse pas non plus trop en profondeur (il y a un petit texte explicatif d’environ 5 pages au début qui se concentre plus sur le sujet mais que j’avoue avoir eu du mal à comprendre à cause du vocabulaire VO très spécifique) : en somme, c’est ni trop ni pas assez. Enfin, et c’est sans doute le plus agréable : on sent que les auteurs aiment les jeux vidéos, parce que loin d’adopter un ton moralisateur comme on l’entend trop souvent en ce moment (les jeux vidéos ça abruti, ça rend violent, prend un livre à la place, etc.), leur discours est globalement neutre : je n’irais pas jusqu’à dire qu’elles encouragent les lecteurs à jouer (parce qu’ils font ce qu’ils veulent) mais elles prennent grand soin de montrer à quel point jouer, c’est cool, et que ça peut vous aider à gagner en confiance en vous.

Anda, le personnage principal, fait des erreurs (qui sont humaines) et elle en tire des leçons comme une grande. C’est un personnage que j’ai adoré suivre. Petit plaisir personnel : les personnages sont presque tous des filles et c’est ultraaaa chouette dans une BD qui parle de jeu vidéo. Du coup, on prend bien le temps de se concentrer sur Anda et sur son évolution et ça m’a fait l’effet d’une petite bouffée d’air frais. C’est aussi une jolie réflexion sur la sortie de l’adolescence/le début de l’âge adulte, qui m’a légèrement fait penser à du Rainbow Rowell, sur le prix qu’on accorde à l’amitié et sur la confiance en soi.

Last but not least : c’est BEAU PUNAISE. Je suis tombée amoureuse du trait de Jen Wang, qui à la fois léger et ultra expressif, mignon et très incisif en fonction des situations. Les gammes de couleurs sont magnifiques. On retrouve tout l’univers du MMORPG : la création d’un avatar, les items à collecter, les menus pour choisir ses attaques, les messages que l’on peut s’envoyer de joueur à joueur, etc. C’est un univers plausible, et beau visuellement : c’est un double oui pour moi.

Je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur cette petite pépite, qui est à la fois touchante, humaine et belle.
Un vrai coup de coeur, totalement inattendu, et qui a su me surprendre.

Titre In real life
Scénario Cory Doctorow / Illustrations Jen Wang
Éditeur First Second
2014 // 175 pages

« Anda loves Coarsegold Online, the massively-multiplayer role-playing game where she spends most of her free time. It’s a place where she can be a leader, a fighter, a hero. It’s a place where she can meet people from all over the world, and make friends. But things become a lot more complicated when Anda befriends a gold farmer–a poor Chinese kid whose avatar in the game illegally collects valuable objects and then sells them to players from developed countries with money to burn. »

♥ Coup de cœur ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Sita 14 octobre 2015 at 10 11 22 100210

    Non mais cette efficacité quoi. Ca fait presque un an que je le possède et que je l’ai lu, je te le prête 3 jours et tu le chroniques. Je vais aller me rouler en boule sous ma couette et pleurer de honte.
    Blague à part, je suis très très contente que ça t’ait plu et je me retrouve entièrement dans tes mots (du coup je n’ai plus besoin de le chroniquer, je vais juste donner le lien de ton article, HA !). Je ne sais pas si tu connais Cory Doctorow (pour le moment c’est le seul livre que j’ai lu de lui), mais il traite beaucoup du web, et si c’est aussi juste et bien fichu que IRL, JE VEUX.

  • Reply Crotte de nez 14 octobre 2015 at 10 11 22 101310

    GOD, ça donne tellement envie de le lire ! Merci d’avoir partagé cette découverte.

  • Reply Malex 14 octobre 2015 at 10 11 22 105010

    RAH depuis le temps qu’il est dans ma WL celui-là ! J’ai failli l’acheter en VO mais Sam de Thoughts on Tomes avait eu un avis mitigé donc ça m’avait refroidie. Mais là du coup tu me redonnes trop envie XD Et les planches ont l’air vraiment magnifiques :puppyeyes:

  • Reply Hamge 20 octobre 2015 at 10 10 22 103010

    Hey !
    Oh ça a l’air tellement chouette ! En plus ça change un peu, et puis fille + jeux vidéo + graphic style = combo parfait !
    A ajouté dans ma WL ! ❤︎ Merci pour cette découverte !

  • Leave a Reply