Culture Fantasy Roman

Véridienne (Récits du Demi-Loup, T.1) – Chloé Chevalier

12 décembre 2018

Vous aimez les personnages féminins bien écrits, attachants et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds ? Les histoires de complots politiques destinés à destituer un roi ? Les univers de Fantasy denses et crédibles ? Il y a de fortes chances pour que Véridienne vous plaise énormément. Il y a quelques mois, ma copine Allison, du blog Allisonline, m’a parlé pour la première fois du premier tome de cette triologie. De la Fantasy (bien) écrite par une autrice française ? Je dis bingo ! Comme nous sommes toutes les deux très fan de Robin Hobb et de ses univers très travaillés, je lui ai fais entièrement confiance sur ses goûts littéraires et j’ai noté le titre dans un coin de ma tête. Quelques semaines plus tard, avec un super timing, le livre sortait en poche aux éditions Hélios (il est publié chez les Moutons Électriques en grand format), tout en gardant sa très belle couverture originale, et je sautais dessus sans me poser de questions. Et j’ai tellement bien fait, il fallait que je vous en parle ici. Alors remontez vos manches et retroussez vos jupons, on part chevaucher vers les terres de l’Est et manger comme quatre au coin du feu en écoutant une ménestrelle !

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi. Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

J’ai adoré ma lecture, mais j’ai mis du temps à la finir car c’est un livre assez dense, même si j’ai trouvé la plume de l’autrice fluide et très agréable. Je me rends compte qu’en ce moment, je lis peu de livres dans leur langue originale, ça a donc été un plaisir de découvrir l’écriture de cette autrice. Chloé Chevalier possède un style bien à elle, avec des expressions ou des mots parfois un peu passées, mais qui donnent du caractère à son texte. Elle choisi ses mots avec soin, et son écriture est tellement visuelle qu’il m’est arrivé à plusieurs reprise de me perdre dans l’action et d’oublier que j’étais en train de lire. J’ai mis environ 2 minutes à plonger dans l’histoire : il ne m’a fallut que le prologue, qui explique une coutume ancienne sur laquelle se base les relations entre les personnages, pour être complètement happée et pour me dire « OK je suis toute ouïe, dis-m’en plus ». Cela relève pour moi du tour de force et mérite d’être souligné.

 J’ai également tout de suite été attirée par l’univers du livre, qui apparaît très tôt comme étant fouillé et très travaillé. Les coutumes du Royaume du Demi-Loup sont intéressantes et très bien pensées. L’histoire démarre par l’explication d’une ancienne tradition qui perdure depuis des siècles au sein du Demi-Loup et qui va être au coeur même de la saga : les enfants de la royauté se voient « attribuer » à la naissance un ou une Suivant.e, un enfant du même sexe qu’eux et nés un jour après eux (d’où leur surnom). Le Suivant est choisi parmi les enfants du peuple et accompagnera le prince ou la princesse tout au long de sa vie : il a pour fonction de le conseiller et de le protéger. Plus que des amis, les Suivants font partie de la famille royale, et à ce titre, ils rentrent dans la ligne de succession. J’ai trouvé cette coutume intelligente et assez poétique, puisque comme on l’observe tout au long du livre, le lien qui unit une princesse ou un prince à son ou sa Suivant.e est fort et touchant. J’ai beaucoup aimé découvrir les différents « couples » créés ainsi, et la façon dont les personnages interagissent entre eux.

 En parlant des personnages, j’ai rarement vu une aussi belle brochette de personnages féminins ! Au nombre de cinq, les deux princesses et les trois Suivantes qui constituent les héroïnes de ce récit sont fortes, caractérielles, intelligentes, épanouies, parfois (souvent) casse-pieds mais surtout incroyablement attachantes. J’avoue avoir mes préférées (Nersès, Cathelle et Calvina ftw) mais les cinq filles forment une équipe unique en son genre et même les plus insupportables forcent le respect. J’ai adoré suivre leur évolution, leurs découvertes, leurs émois amoureux et leur façon de penser. Les personnages secondaires sont tout autant remarquables, et ils m’ont tous semblé crédibles. Je pense d’ailleurs que ce qui permet de se mettre à ce point à la place des personnages, c’est la façon dont le roman est raconté et construit. Ici, pas de chapitres, mais un point de vue très alterné entre tous les personnages, principaux et secondaires, sous formes de lettres ou de journal. On fait quelques bonds dans le temps, mais la chronologie n’est pas du tout compliquée à suivre puisqu’elle réside surtout en un allez-retour entre deux années, et la date est indiquée au début de chaque nouveau point de vue. Et surtout, petit détail que j’ai énormément apprécié : l’identité de la personne qui prend la parole est représentée par un petit dessin et elle n’est pas nommée directement. Comme j’ai mis un certain temps à m’en rendre compte, j’ai fais un petit exercice de mémoire pour deviner qui parlait, ce qui n’étais pas forcément compliqué et même assez amusant ;)

 Vous l’aurez donc compris, Véridienne a été un énorme coup de cœur de cette année 2018 ! J’ai vraiment hâte de lire la suite, je me suis procuré le tome 2 en grand format mais il ne devrait pas tarder à sortir en poche. Dans tous les cas, je vous conseille vivement cette petite pépite de la fantasy française !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply